La chèvrerie

C’est en 2011 que Vincent Henrion se lance dans un élevage d’une trentaine de chèvres et dans la fabrication de fromage.
Architecte paysagiste de formation, et après 25 ans d’activité professionnelle dans les espaces verts, Vincent éprouve une réelle nécessité et un besoin d’aller à la découverte d’une terre nourricière.

N’étant pas du milieu agricole tout est alors à apprendre et à construire.
Un bâtiment, pour accueillir les animaux et une fromagerie aux normes, s’avère incontournable. Le bois, comme matériaux de construction, a été privilégié, ainsi que l’installation de panneaux photovoltaïques et un système d’épuration des eaux usées par lagunage.
D’emblée, le bio était une évidence. Dans l’esprit de comprendre et de respecter la vie du sol et le métabolisme animal, l’emploi de produits chimiques ne pouvait guider la conduite de l’élevage.

Le bio implique aussi pour Vincent, le circuit court, et il était donc indispensable d’acquérir à terme une autonomie alimentaire pour les animaux.
Des semis de prairies temporaires, composés de graminées et de trèfles, ainsi que des céréales complétées de pois fourrager ont été réalisés. Ils permettent ainsi d’assurer un pâturage quotidien et des récoltes en fourrage et céréales, indispensables à une bonne lactation et nécessaire pour l’alimentation durant la période hivernale.

Le bio est un mode de culture et d’élevage, mais reste pour Vincent une philosophie où dans la domestication, l’homme, l’animal et la terre sont complémentaires pour un juste équilibre et pour le respect du cycle de la vie !
elementum eget id Lorem fringilla libero